Marketing VR – Comment la réalité virtuelle transforme la publicité ?

Le marketing VR consiste à utiliser la réalité virtuelle pour le marketing. Découvrez la définition précise de ce concept, ses avantages, quelques conseils à appliquer, les limites du marketing VR ainsi qu’une sélection des meilleurs exemples.

La réalité virtuelle est en plein essor. Les géants de la tech comme Facebook, HTC et Google sont tous présents sur cette nouvelle industrie, et la VR transforme peu à peu toutes les industries. Ce tsunami n’épargne pas le marketing. Au travers de ce dossier sur le marketing VR, découvrez comment la réalité virtuelle transforme le marketing et comment prendre le train en marche avant qu’il ne soit trop tard.

Marketing VR : qu’est-ce que le marketing en réalité virtuelle ?

marketing-vr-definition.jpg

Concrètement, le marketing VR est une utilisation promotionnelle de la réalité virtuelle. Il s’agit tout simplement d’utiliser la réalité virtuelle à des fins publicitaires, pour communiquer d’une manière novatrice en utilisant les possibilités offertes par cette nouvelle technologie.

La plupart du temps, le marketing VR prend la forme d’expériences en réalité virtuelle créées pour promouvoir un produit, un service, ou tout simplement une marque. Ces expériences peuvent être des jeux vidéo, mais aussi des films d’animation à 360 degrés ou toute autre forme d’expérience VR moins conventionnelle.

Il convient en revanche de ne pas confondre la réalité virtuelle avec les vidéos à 360 degrés. Quelle est la différence ? Les vidéos à 360 degrés sont filmées à l’aide de caméras à 360 degrés, alors que les expériences de réalité virtuelle sont générées par ordinateur. Les deux s’utilisent à l’aide d’un casque de réalité virtuelle comme l’Oculus Rift ou le HTC Vive, mais leur nature est différente. De plus généralement, les expériences en VR proposent une interactivité. Les vidéos à 360 degrés sont toutefois également utilisées pour le marketing.

Selon Sarah Hills, CEO de StoryUP, ceux qui pensent que la réalité virtuelle ne deviendra jamais mainstream sont les mêmes que ceux qui pensaient que le mobile ne remplacerait jamais les PC de bureau. De fait, tout comme il est aujourd’hui impensable de ne pas proposer une version responsive d’un site web, il sera un jour obligatoire de créer une version adaptée à la réalité virtuelle.

Un rapport de Goldman Sachs Research semble confirmer cette hypothèse. D’après le document publié en janvier 2016, les casques de réalité virtuelle pourraient un jour devenir aussi omniprésents que les smartphones dans nos sociétés.

Quels sont les avantages du marketing VR ?

La principale caractéristique de la réalité virtuelle est l’immersion. En effet, les expériences en réalité virtuelle permettent à l’utilisateur de s’immerger dans des univers virtuels, à savoir d’avoir l’impression d’être physiquement présent dans le monde virtuel.

C’est justement ce potentiel immersif qui peut être exploité comme un précieux atout pour le marketing. Si l’on considère que la télévision et les publicités vidéo sont l’évolution des publicités écrites ou du marketing en images, alors la réalité virtuelle est sans aucun doute la prochaine étape. Pour la première fois, le spectateur ne se contente pas d’observer un contenu publicitaire de l’extérieur, mais vit l’expérience de l’intérieur.

Ainsi, le contenu est plus tangible, et l’expérience est plus engageante pour le spectateur. L’immersion suscite en effet de vives émotions, ce qui permet de prendre l’audience par les sentiments.

Un autre avantage du marketing VR est la nouveauté de cette technologie. La réalité virtuelle étant une technologie naissante, la plupart des consommateurs ne l’ont pas encore expérimentée. Ainsi, les entreprises qui décident de s’en servir pour le marketing améliorent leur image de marque en donnant l’impression d’innover et d’utiliser les technologies dernier cri.

Si l’on en croit les données agrégées par WebPageFX, les publicités en réalité virtuelle sont nettement plus efficaces que les publicités sur mobile ou desktop. Leur taux de succès s’élève à 29,8%, contre 1% pour les publicités mobiles et 0,4% pour les publicités desktop. De même, les taux d’installation depuis les publicités VR sont de 12,5% contre 0,5% sur les pubs mobiles et 0,2% sur les pubs desktops.

Le marketing VR au service de l’humanitaire

amnesty-international-vr.jpg

La réalité virtuelle peut aussi être utilisée pour des campagnes humanitaires, grâce à sa faculté à susciter l’empathie chez l’utilisateur. Ainsi, en 2016, Amnesty International à utilisé la réalité virtuelle pour sensibiliser le grand public aux conditions de vie en Syrie avec la campagne Fear on the Sky.

Cette expérience VR proposait aux utilisateurs de s’immerger dans les ruines d’Alep. On y rencontre notamment des témoignages de syriens, ainsi que des vidéos de bombardements réalisées par des civils. Suite à cette campagne, la valeur des dons versés à l’organisation a augmenté de 16%. Ainsi, comme le formule la directrice d’Amnesty Internation UK, Kate Allen, « si une image vaut mille mots, une expérience en réalité virtuelle vaut un livre entier ».

De la même manière, l’association Secours Catholique a créé un film VR intitulé « 24 heures de bonheur » proposant au spectateur de découvrir le quotidien d’une mère de famille monoparentale en situation de précarité. L’objectif de ce projet est de susciter l’empathie chez les députés afin de les inciter à lutter contre la pauvreté.

Comment faire du marketing VR ? Quelques conseils à appliquer

Il n’existe évidemment pas de recette miracle pour faire du marketing en VR. Cependant, plusieurs conseils peuvent être appliqués. Tout d’abord, pour créer de bonnes expériences en réalité virtuelle, il est préférable de vous intéresser de près à la VR. Immergez-vous. Passez du temps à découvrir cette nouvelle technologie, et essayez notamment le contenu marketing VR d’autres entreprises ayant profité d’un important retour sur investissement. C’est ainsi que vous découvrirez le potentiel du marketing VR.

En amont, prenez aussi le temps de définir un budget pour votre campagne de marketing VR. Il existe différents types d’expériences en réalité virtuelle, et certaines sont nettement plus ambitieuses que les autres. Si vous souhaitez créer un véritable jeu vidéo ou une expérience interactive complexe, mieux vaut faire appel à un studio professionnel. En revanche, il est possible de commencer modestement avec une expérience relativement simpliste.

Pour ce faire, vous pouvez notamment faire appel à des réseaux spécialisés comme Virtual Sky et VadR. Cependant, ces réseaux ne permettent pas de proposer des expériences VR sur mesure et leurs offres peuvent au final s’avérer contre-productives pour votre stratégie marketing. Les expériences publicitaires qu’elles développent ne sont pas d’excellente qualité. Avant de faire appel à un tiers pour votre marketing VR, prenez donc soin d’examiner attentivement leurs précédents travaux et leurs différentes offres.

Si vous n’êtes pas certain de pouvoir créer du contenu VR de qualité pour votre marketing, une alternative peut être de faire votre publicité au sein d’une expérience en réalité virtuelle développée par un tiers. Par exemple, vous pouvez nouer un partenariat avec un développeur de jeux vidéo VR afin d’intégrer votre logo ou votre nom de marque dans le jeu. Au sein de la réalité virtuelle, un simple logo au détour d’une rue peut être très marquant pour l’utilisateur.

Quoi qu’il en soit, souvenez-vous que la réalité virtuelle est un moyen et non pas une fin en soi. Certes, la VR est nouvelle et permet donc de susciter davantage d’intérêt que les canaux traditionnels. Cependant, une bonne expérience de marketing VR ne doit pas reposer uniquement sur cette technologie. Elle doit procurer de véritables émotions ou sensations.

Plutôt que de développer une campagne marketing sur le court terme, il peut être judicieux de penser sur le long terme en créant une application que vous pourrez mettre à jour régulièrement avec du nouveau contenu : couverture d’événements live, présentations de nouveaux produits en VR… créez votre application VR et proposez-la sur les différentes boutiques d’applications, en pensant bien à mettre VR et Virtual Reality dans le titre et la description. Un casque VR en guise d’icône peut aussi permettre d’attirer l’attention.

Marketing VR : quelles sont les limites ?

D’après Marketo, seuls 30% des entreprises B2C du Forbes Global 2000 ont commencé à utiliser le marketing VR. De même, selon un sondage mené par Yes Lifecycle Marketing, 57% des marques de retail pensent que la réalité virtuelle n’est pas pertinente pour leurs entreprises.

Selon Yes Lifecycle Marketing, la principale crainte des marketeurs est de ne pas pouvoir proposer autant de personnalisation dans les expériences VR que via les autres canaux plus traditionnels. Effectivement, si une approche uniforme peut être pertinente pour promouvoir le film Bladerunner 2049 en réalité virtuelle, les choses sont différentes quand il s’agit de vendre des vêtements. Il est actuellement difficile de personnaliser la VR pour chaque utilisateur.

On compte déjà plusieurs exemples de campagnes marketing VR à succès. Par exemple, l’application VR du New York Times a été téléchargée plus de 50 000 fois lors de son lancement. Cependant, ce succès est principalement lié au fait que la réalité virtuelle est particulièrement adaptée au journalisme. Ce n’est pas forcément le cas pour un vendeur de vêtements ou d’un éditeur de logiciels. Il s’agit là des limites du marketing VR.

Un autre problème à surmonter dans le domaine du marketing VR est le faible taux d’adoption des casques de réalité virtuelle. En effet, en 2016, seules 6,3 millions de personnes dans le monde possédaient un casque VR. De fait, l’audience des campagnes marketing VR reste très limitée. En dehors du cadre de l’événementiel, très peu de personnes seront touchées par ces projets.

Toutefois, la plupart des analystes (notamment IDC) prédisent une forte croissance du marché des casques de réalité virtuelle et augmentée. En 2018, CCS estime que 22 millions de casques VR / AR seront vendus dans le monde. La portée des campagnes de réalité virtuelle et augmentée est donc en forte augmentation. Cette croissance du marché est notamment liée à l’apparition des casques VR autonomes nettement plus abordables, comme l’Oculus Go tarifé à 199 euros, et à l’arrivée des casques de réalité augmentée comme le Magic Leap One.

Un second obstacle à surmonter pour le marketing VR est celui du coût de développement des expériences. Même un film en réalité virtuelle de basse qualité coûte en moyenne entre 10 000 et 15 000 euros à produire. Un film plus abouti coûte au minimum 40 000 euros.Le marketing en réalité virtuelle sembl donc pour l’instant réservé aux grandes entreprises, mais les coûts devraient diminuer au gré de l’évolution du marché.

Marketing VR : un marché à 1,8 milliards de dollars d’ici 2022 ?

Selon ABI Research, la réalité virtuelle dans le domaine du marketing et de la vente au détail pourrait générér 1,8 milliard de dollars en 2022. Ce sont les innovations au sein de l’industrie de la réalité virtuelle qui devraient améliorer l’efficacité et l’impact du marketing VR. Plus la technologie sera avancée, plus son utilisation pour le marketing sera efficace.

Pour l’heure, seules quelques entreprises utilisent cette technologie, mais ceci pourrait bientôt devenir la norme. Le marketing VR est déjà utilisé dans plusieurs secteurs comme l’industrie automobile, le tourisme et la décoration d’intérieur, et de nombreux autres secteurs vont l’adopter au fil du temps. Comme l’explique l’analyste Khin Sandi Lynn de ABI Research, le marketing VR permet de répondre à la demande croissante d’une expérience de shopping plus satisfaisante de la part des consommateurs.

SOURCE : réalité-virtuelle

Cédric Pitault