McArthurGlen va investir plus d'un milliard d'euros pour séduire les millennials

Le promoteur britannique McArthurGlen annonce un programme d'investissement sur trois ans d'un milliard de livres (1,15 milliard d'euros) qui serviront à la construction de quatre nouveaux outlets et la modernisation-extension de sept outlets existants. 

c9f6.jpg

Le spécialiste des villages de marques a une idée fixe en tête : séduire les millennials. « Dans le portefeuille McArthurGlen, ce sont les clients les plus jeunes qui dépensent le plus, et les 18-29 ans visitent deux fois plus un centre McArthurGlen que les plus de 50 ans », affirme ce dernier.

Cette annonce du réseau de villages et centres de déstockage est intervenue à l'occasion du Mapic, salon de l'immobilier commercial qui se tient actuellement à Cannes et ce jusqu'au 16 novembre. Le programme de McArthurGlen devrait aboutir, tous projets confondus, à la création de quelque 800 magasins.

« En plus d'élargir notre portefeuille, nous investissons pour améliorer l'expérience client au sein des centres et dans la technologie pour attirer et faire plaisir à nos clients, tout en répondant à la demande croissante de shopping expérientiel inspiré par les générations Y et Z, explique la directrice générale du groupe, Julia Calabrese. Alors que les ventes en ligne de produits du quotidien sont en plein essor, l'attrait des consommateurs pour les destinations shopping n’a jamais été aussi fort. »

Pour justifier cette attention spécifique envers les jeunes consommateurs, McArthurGlen s'appuie notamment sur une étude du cabinet de conseil Cica, soulignant que cette génération d'acheteurs biberonnés à l'e-commerce est la plus demandeuse d'expérience et d'authenticité dans ses achats. La veille de l'annonce des projets d'investissement du spécialiste des villages de marques britannique, les millennials étaient déjà l'un des sujets clefs du Mapic Outlet Summit, avec notamment l'évocation des problèmes d'accessibilité posés par cette génération ayant peu recours à la voiture.

De Malaga à Paris

Le projet le plus attendu est sans nul doute le McArthurGlen Designer Outlet de Malaga, première incursion du promoteur sur le marché espagnol. Attendu au printemps 2019, le centre déjà loué à 80 % vise les 10 millions de clients annuels, pour un investissement initial de 140 millions d'euros. L'offre britannique va par ailleurs se renforcer avec l'agrandissement des adresses de Cheshire Oaks et d'Ashford, tandis que le nouvel outlet de Cannock proposera 80 magasins en 2020.

A ces projets s'ajoutent l'Allemagne, où McArthurGlen vient d'obtenir le permis de construire pour les 27 000 mètres carrés de l'outlet de Remscheid, qui mobilise 165 millions d'euros. Son inauguration est prévue pour 2021. L'adresse d'Ochtrup se verra pour sa part offrir 55 magasins et restaurants. En Italie, les outlets La Reggia (Naples), Noventa di Piave (Venise) et Castel Romano (Rome) vont être agrandis et modernisés. Au Canada, le centre de Vancouver Airport aura lui aussi son extension.

Au niveau de l'Hexagone, il ne faut pas oublier l'outlet McArthurGlen de Vernon, en Normandie, le « premier et unique village de marques à desservir l'Ouest parisien », comme le définit le promoteur. Une formulation qui fera sursauter le centre commercial One Nation des Clayes-sous-Bois, l'Usine Mode & Maison de Vélizy-Villacoublay, et les Marques Avenue de L'Île-Saint-Denis, Franconville et Aubergenville. Ce nouveau projet de 20 000 mètres carrés et 110 commerces ne fait pour l'heure l'objet d'aucune annonce de date de lancement, tandis que l'outlet ouvert par le groupe Advantail non loin de là, à Honfleur, fête lui son premier anniversaire ce mois-ci.

Source: fr.fashionnetwork.com